L'internat de médecine générale à Rouen

Tout d’abord, n’oubliez pas de vous inscrire en troisième cycle à l’UFR de Médecine
Pharmacie de Rouen...


L’Internat spécialisé en Médecine Générale (3ème cycle) se déroule sur 3 ans.
Il comprend une formation pratique et théorique.


Le coordinateur du DES médecine générale est le Pr Jean-Loup HERMIL.

 

I/ La formation pratique :

      Les stages, d’une durée d’un semestre chacun, font l’objet sur la Faculté de Rouen d’une
maquette relativement rigide mais qui est ainsi garante d’une bonne formation des internes.


Elle comporte actuellement 4 stages hospitaliers et 2 semestres ambulatoires extra-hospitaliers.

Le stage CHU n’est plus obligatoire.

Voici la maquette actuelle :
* 1ère année : médecine adulte (médecine interne ou gériatrie) ET urgences.
* 2ème année : stage chez le praticien ET pôle mère-enfant (gynécologie ou pédiatrie).
* 3ème année : stage ambulatoire en autonomie (SASPAS) OU stage chez le praticien ET
pôle mère-enfant (gynécologie ou pédiatrie : celui non effectué l’année précédente) OU stage
libre


      Tout Interne qui aurait un projet personnel (médecine du sport, médecine humanitaire, soins palliatifs, etc.) doit en informer suffisamment précocement le département de médecine générale à la faculté pour effectuer un semestre dans cette discipline.

Ce stage peut être hors filière, mais on ne peut en faire qu’un seul pendant son DES.

Si le stage est agréé médecine générale, on peut en faire deux pendant le TCEM 3.

​      Depuis 2004, le DES de médecine générale ouvre d’ailleurs la possibilité d’accéder à certains DESC.

Les conditions sont à demander auprès de la faculté ou du coordinateur du DESC.


      Les postes agréés et sélectionnés lors de la commission d’adéquation à l’ARS sont offerts au choix tous les 6 mois (en avril pour la rentrée de mai et en octobre pour la rentrée de novembre) lors d’une réunion de répartition.

Pour les choix par procuration lors de cette réunion de répartition : une demande écrite, la photocopie de la carte d’étudiant du mandant et la pièce d’identité du mandaté sont nécessaires.

Le choix sur la faculté de Rouen se fait au mérite, c’est-à-dire en respectant l’ancienneté et le rang de classement à l’examen national classant.

Tout interne en disponibilité (convenance personnelle, étude/recherche présentant un intérêt général, stage à l’étranger, maladie grave du conjoint ou enfant) perdra son rang de classement au semestre suivant (sauf surnombre validant).

Depuis mai 2016, les surnombres pour grossesse ne perdent plus leur rang de classement et son réintroduites dans la promotion suivante.


L’ARS et le département de médecine générale doivent valider vos demandes de disponibilité et de surnombre : renseignez-vous précocement (début février pour le semestre d’été et début août pour le semestre d’hiver au plus tard).

Les demandes de surnombre doivent être justifiées.

Le stage en surnombre peut être effectué dans n’importe quel stage, sous réserve de l’accord du chef de service.

Il peut être fait en ambulatoire, mais nécessite de trouver des maîtres de stage.

Il ne peut y avoir qu’un seul interne en surnombre par stage.
Ce surnombre peut être validant (c'est-à-dire compter comme un stage normal).

Pour cela, le surnombre doit être fait dans un stage agréé pour la médecine générale.

Il doit être possible de choisir ce stage à votre rang de classement (si le stage est complet à votre tour, vous ne pouvez pas le prendre).

Deuxième condition : il faut faire 4 mois de stage minimum. Dans ce cas, si vous validez votre stage, vous conservez votre classement au sein de votre promotion, contrairement à un surnombre non validant.
Pour qu’un semestre de stage soit pris en compte il doit faire l’objet d’une validation du chef
de service et l’interne devra avoir effectué au moins 4 mois de présence effective dans ce stage (congés compris).


Le déroulement des stages obéit à certains critères :

      Les stages hospitaliers comportent 10 demi-journées par semaine de travail (dont une demi-
journée consacrée à la formation universitaire et une demi-journée consacrée à la formation
personnelle).

Le temps de travail ne peut excéder 48h hebdomadaires (gardes, stage, et formation universitaire compris, hors formation personnelle).
La participation aux gardes et astreintes est variable en fonction du stage choisi mais
la réglementation reste identique en fonction du site selon le décret fixant le statut de l’interne (rémunération, service de garde normal et supplémentaire, repos de sécurité).
      Trente jours de congés ouvrables (soit 2,5 jours par mois travaillé – le samedi étant décompté comme jour ouvrable) sont accordés à l’interne en stage.

Ils sont généralement répartis en 2 semaines l’hiver et 3 semaines l’été, mais jamais plus de 24 jours ouvrables consécutifs.

Toute demande de congés doit faire l’objet d’une demande écrite auprès des affaires médicales après accord du chef de service.

Il existe des autorisations d’absence particulières (mariage/PACS, naissance, décès : renseignez-vous auprès des affaires médicales de votre site d’affectation).
      La rémunération est fixée par arrêté au Journal Officiel et comporte des émoluments annuels forfaitaires bruts -au 1er juillet 2010- allant de 16506 à 25348 euros selon l’année d’étude auxquels s’ajoutent les indemnités compensatrices d’avantages en nature, le supplément familial, et les indemnités liées au service de gardes et astreintes.

Les internes en disponibilité ne peuvent prétendre à rémunération.


      Les internes sont affiliés au régime général de la sécurité sociale et bénéficient du régime de
retraite géré par l’IRCANTEC (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’Etat et des collectivités publiques).

 

Le droit syndical est reconnu aux internes et le droit de grève est un droit constitutionnel.
Des autorisations spéciales d’absences sont accordées aux représentants syndicaux des internes.

 

II/ La formation théorique

La durée du DES est de 6 semestres.

Il s’effectue en deux phases d’apprentissage distinctes avec une mise en autonomisation progressive :

* une phase socle

* une phase d’approfondissement

 

 

Validation de la phase socle

 

Elle sous entend la validation des deux premiers stages et la validation d’un certain nombre de traces d’apprentissages facultaires. Elle doit intervenir avant la répartition des stages de deuxième année soit avant la fin du mois de septembre de chaque année.

Elle nécessite une évaluation du niveau de compétence par le tuteur au vu des différentes traces produites.

 

 

Validation des stages

La validation du stage d’été doit intervenir et être communiquée au DUMG avant le 30 septembre.

La validation du stage de premier niveau en médecine générale suppose que l’interne maitrise l’ensemble des niveaux novice de la grille d’évaluation. Il doit en outre être évalué comme étant de niveau intermédiaire pour une majorité des items des compétences premier recours, communication et complexité.

 

Validation des traces d’apprentissage universitaires

La validation de la phase socle justifie :

- De la validation d’un RSCA

- De la validation de 10 à 15 vignettes de journal de bord (15 pour les internes ayant bénéficié d’un stage en médecine générale).

- De la validation de 2 grilles de situation clinique en GEP

- De la trace de deux entretiens avec le tuteur.

Ces traces sont validées par le tuteur et déposées sur le port folio. Elles doivent donc être considérées comme pertinentes.

 

Familles de situation travaillées :

L’étudiant devra avoir produit au moins une trace d’apprentissage relative à chacune des familles de situations ci-dessous.

1. Situations autour de patients souffrant de pathologies chroniques, poly morbidité à forte prévalence (SN1 ou médecine adulte)

2. Situations liées à des problèmes aigus prévalents/non programmés/fréquents/exemplaires (SN1 et Urgences, gardes)

3. Situations liées à des problèmes aigus prévalents/non programmés/dans le cadre des urgences réelles ou ressenties (SN1 et Urgences, gardes)

4. Situations où les problèmes sociaux sont au premier plan (SN1, médecine adulte et

Urgences).

Les autres situations seront travaillées en fonction des lieux de stages.

 

Niveau attendu :

 

Lors du 2e entretien de synthèse et en tenant compte de la qualité des traces d’apprentissage validées le tuteur devra fournir une évaluation du niveau pour chacune des 6 compétences.

Il se réfèrera au référentiel de niveau de compétence proposé en annexe, adapté de l’article paru ans le n° 108 d’EXERCER (1) ces indicateurs ont fait l’objet d’une adaptation aux fins de validation de a phase socle (annexe).

Pour les étudiants qui ne seraient pas passés en stage de médecine générale il est attendu un niveau intermédiaire pour les 2 compétences premier recours/urgence et relation/communication/approche centrée patient afin de pouvoir valider la phase socle.

Pour les étudiants passés en médecine générale en première année Il est attendu un niveau intermédiaire pour les 3 compétences premier recours/urgence, relation/communication/approche centrée patient et approche globale/complexité afin de pouvoir valider la phase socle.

Les autres compétences doivent toutes être validées au niveau novice.

 

La validation du DES

 

La Validation du DES de médecine générale à Rouen nécessite :

- La validation de la maquette de stage : chaque compétence évaluée en stage de MG de 2e niveau doit comporter une majorité d’item cotés niveau compétent et aucun niveau novice.

 

- La production d’un travail de recherche en médecine générale (thèse de médecine générale). La validation du caractère disciplinaire du travail de recherche est attribuée par le groupe recherche du département après analyse de la fiche de thèse.

Elle peut être soutenue au plus tôt dès validation du 3ème semestre d’internat et au plus tard 6 ans après le début de l'internat.

Le dossier d’inscription pour le diplôme d’Etat de docteur en médecine doit être retiré auprès du secrétariat de la faculté du3ème cycle.

Le diplôme de docteur en médecine n’ouvre droit à l’exercice de la médecine en France qu’après validation complète du DES

Le département de médecine générale de Rouen a mis en place un système de tutorat, pour aider les étudiants dans la recherche d’un sujet, de la méthodologie, et autres questions à propos de la thèse.

 

- La validation de 200 crédits d’activité pédagogique se répartissant en 150 crédits d’activités obligatoires et 50 crédits d’activités optionnelles.

 

- L’analyse d’un résumé du portfolio par le DUMG pour certifier l’acquisition du niveau compétent pour au moins 4 des 6 compétences génériques.

 

Les activités obligatoires 150 crédits

Les activités optionnelles

50 crédits d’apprentissage doivent être obtenus parmi les travaux suivants :

III/ Remplacement

 

Il faut obligatoirement être inscrit en troisième cycle de médecine générale et avoir effectué trois semestres d’internat dont celui chez le praticien (quelques dérogations sont possibles concernant ce dernier point).

La demande doit être faite auprès du conseil de l’ordre départemental des médecins de Seine-Maritime.

Il y a certaines démarches à faire avant de commencer les remplacements, n’hésitez pas à nous consulter ou à consulter le site de l’association des remplaçants de Haute Normandie, https://infos.rempla-normandie.org/

Pour trouver des remplacements, il faut s’inscrire avec sa licence de remplacement sur le site http://www.rempla-haute-normandie.org, qui met en relation les remplaçants et les besoins des médecins généralistes.