Le CESP

Créés par la loi HPST de 2009 pour répondre à la pénurie de médecins dans certains territoires, le CESP permet aux étudiants en médecine de recevoir une allocation mensuelle de 1200 euros bruts imposable.

En contrepartie, les signataires s’engagent à exercer ou à s’installer plus tard dans des zones sous médicalisées définies par les ARS durant la durée perçue de l'allocation, et ce pour au moins deux ans.

Quand et comment candidater  ?

De le première à la dernière année d’internat en médecine. 
Il faut déposer un dossier de demande à la faculté de médecine auprès de à Mr BAZIRE.

Parmi les documents à fournir, le plus déterminant reste la lettre de motivation expliquant votre projet professionnel, et le lieu d’exercice convoité.

Après examen de votre dossier par la commission, si vous êtes retenu vous serez convoqué à un entretien individuel. 

Le dépôt de votre dossier doit se faire avant novembre.

Le formulaire ici

L'engagement :

Respecter la durée d’installation en fonction de la durée d’allocation allouée. En cas de rupture du contrat, les sommes devront être remboursées, qu’il y ait rupture avant l’obtention du Diplôme des Etudes Spécialisées ou DES, rupture après le DES (après l’internat) ou encore pendant l’installation. Attention, en fonction des situations les sommes à rembourser peuvent vite grimper.